Grammys2016_Dirk

Ce qu’il faut retenir des Grammys 2016

Outre le sacre de Taylor Swift (meilleur album de l’année avec “1999“), de Kendrick Lamar (5 récompenses, dont meilleur album de rap), ou encore de Ed Sheeran (chanson de l’année avec “Thinking Out Loud”), voilà les 5 choses à retenir de la 58ème cérémonie des Grammy Awards.

Lady Gaga rend hommage à David Bowie
Après son prix de meilleure actrice dans une minisérie ou un téléfilm aux Golden Globes 2016, et quelques jours après son interprétation remarquée de l’hymne américain lors du Super Bowl 50, Lady Gaga s’est de nouveau illustrée sur la scène des Grammy Awards avec un medley de quelques-uns plus grands succès de David Bowie (“Space Oddity,” “Changes,” “Ziggy Stardust…”). Si la performance visuelle fut assez impressionnante, l’interprétation de la diva pop fut elle un peu moins emballante. Pas simple de se mesurer à une icône, mais on apprécie l’effort et on applaudit l’audace!

Johnny Depp a un supergroupe
Autre hommage de la soirée, celui rendu par le groupe The Hollywood Vampires à Lemmy Kilmister de Motörhead…Attendez…The Hollywood Vampires?…mais si voyons, le supergroupe composé d’Alice Cooper, Joe Perry (guitariste d’Aerosmith) et Johnny…Depp (oui le pirate des Caraïbes). Et l’acteur le plus grimaçant du cinéma américain a même eu le droit à son propre solo de guitare!

Kendrick Lamar frappe fort
S’il y a une performance à retenir de cette 58ème édition des Grammy Awards, c’est incontestablement celle de Kendrick Lamar. Dans un contexte marqué par la multiplication des bavures policières, le rappeur américain a bruyamment et brillamment pointé les difficultés rencontrées par la communauté afro-américaine aux Etats-Unis, évoquant notamment Trayvon Martin et Compton, quartier défavorisé de Los Angeles (dont est originaire Lamar). Après Beyoncé et son titre Formation, voilà une nouvelle démonstration de force d’un artiste afro-américain. Le Black Power est de retour!

Alabama Shakes…your soul
Vainqueur de 4 Grammys, dont celui du Meilleur Album de Musique Alternative, le groupe Alabama Shakes a comme à son habitude brillé sur scène. Avec une voix pareille, Brittany Howard a vraiment bien fait de quitter son job de factrice pour se consacrer pleinement à la musique.

Hamilton: le carton de Broadway
C’est la comédie musicale dont tout le monde parle à Broadway depuis plusieurs mois. Tant et si bien, qu’il est quasiment impossible de se procurer des places. Voilà donc une rare opportunité de découvrir un extrait de ce spectacle racontant l’histoire d’Alexander Hamilton, l’un des pères fondateurs des États-Unis, sur fond de hip hop et de R&B! Au passage, Hamilton a raflé sans surprise le Grammy du meilleur album de comédie musicale.

Pour le palmarès complet des Grammys, rendez-vous ici.

0 commentaires

Laisser un commentaire