BurningMan_LazySunday21

Dans ce nouvel épisode de Lazy Sunday, il y aura de la romance, de l’art, de la sueur et des flammes!


Bécotage. Le cinéma d’Alfred Hitchcock, c’est bien sûr du suspens, de la manipulation, des méchants terrifiants, mais c’est aussi du romantisme et des sentiments (des pulsions diront certains), en témoigne cette compilation de baisers langoureux échangés dans les films de Sir Alfred.


Leçon de cinéma. Savez-vous ce qu’est un angle néerlandais (Dutch angle)?…C’est une technique cinématographique qui consiste à incliner la caméra avec un angle plus ou moins prononcé, et qui est souvent utilisé par les réalisateurs pour créer un sentiment de malaise ou une forte tension psychologique. La preuve en image:


Beijing. Le journal britannique The Guardian, nous invite à découvrir le quartier de Caochangdi, un village de migrants et d’artistes situé en périphérie de Beijing. Et quel meilleur guide qu’Ai Weiwei pour évoquer la réalité de la mégalopole chinoise? Une ville qui n’a pas été conçue pour ses résidents et où la liberté de parole n’existe pas!


Burning Man. Chaque année depuis 1986, dans le désert de Black Rock au nord du Nevada, se déroule l’un des festivals les plus dingues et spectaculaires du monde: le Burning Man. Oeuvres d’art, musique techno et bien sûr grands feux de joies animent pendant une semaine, cette ville éphémère qui se veut un îlot de liberté créative et un lieu de pèlerinage pour la contre culture américaine. Même si certains des idéaux fondateurs sont semble t’il partis en fumée (le Monde), les images de ce festival unique n’en restent pas moins incroyables et donnent très envie d’y participer (un livre intitulé Art of Burning Man vient d’ailleurs de paraître aux éditions Taschen).


À bicyclette. Si vous êtes un jour invité par le vttiste Gee Atherton à faire un petit tour de vélo en forêt, n’hésitez surtout pas à lui demander un plan du parcours avant de filer dans sa roue. Il en va de votre intégrité physique voir même de votre survie!