Bo_Une

Au Japon et à Tokyo en particulier, la réalité dépasse parfois la fiction. Ce sentiment s’explique en partie par la capacité qu’ont les les japonais à matérialiser une créativité sans limite. Cette habilité à puiser dans un imaginaire très riche s’exprime notamment avec succès dans la cuisine, la mode, la bande dessinée ou encore l’animation.

L’automobile est un autre domaine dans lequel on retrouve cette créativité exhubérante, en particulier à travers des groupes d’individus passionnés de voitures ou de motos et fortement inspirés par un mouvement de la contre-culture japonaise qui a connu son heure de gloire dans les années 70/80: les Bōsōzoku.

“Le terme bōsōzoku (暴走族?) désigne au Japon les clans de motards et d’automobilistes juvéniles qui s’adonnaient à la conduite dangereuse en faisant un maximum de bruit, principalement dans les années 1970-1980. Cette contre-culture est associée à la modification de véhicules et à un code vestimentaire. Le terme composé de bōsō, qui signifie course folle ou conduite imprudente, et zoku, qui signifie clan.” (Source: Wikipedia)

Si ces nouveaux groupes Bosozoku semblent animés par un esprit de rébellion moins prononcés que leurs prédécesseurs, le soin qu’ils portent à la personnalisation de leurs véhicules est tout aussi impressionnant. Du tuning -n’ayons pas peur des mots- haut de gamme où votre rétroviseur intérieur devient un petit écran plat, votre plafonnier un lustre et où le véhicule customisé est une Lamborghini!

Partez à la rencontre de ces adeptes du Fast & Furious dans ce nouvel épisode HERO4: The Adventure of Life in 4K, une série proposée par GoPro.

0 commentaires

Laisser un commentaire